Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Monde arabe

Monde arabe

Pierre PICCININ da PRATA (Historien - Politologue)

Publié le par Pierre PICCININ da PRATA

Les médias occidentaux croyaient que la vague dite du « Printemps arabe » allait emporter le dictateur syrien Bashar al-Assad comme elle l'avait fait des dirigeants tunisien, égyptien et libyen. Ils se sont lourdement trompés...

En mars 2011, débutait le « Printemps arabe » syrien. Un mouvement de contestation et de revendication qui allait céder rapidement la place à une épouvantable guerre civile qui dure toujours aujourd'hui. Or, aujourd'hui, la priorité n'est plus de faire tomber Bashar, mais bien de contrecarrer Daesh.

On accuse souvent les journalistes européens de se désintéresser de la Syrie, ce que dément la parution simultanée de deux ouvrages importants. Leur point commun ? Leurs auteurs sont tous les quatre des journalistes qui ont été pris en otage par des groupes islamistes en Irak ou en Syrie. Depuis lors, ils ne cessent de scruter la région en se demandant comment cela va-t-il tourner...

Avec Christian Chesnot et Georges Malbrunot, journalistes, auteurs de Les chemins de Damas (éd. Robert Laffont) et Pierre Piccinin da Prata, rédacteur en chef du Courrier du Maghreb et de l'Orient auteur, avec l’Italien Domenico Quirico de Le pays du Mal (éd. L'Harmattan).

Lien utile : Et Dieu dans tout ça ?

Commenter cet article