Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Monde arabe

Monde arabe

Pierre PICCININ da PRATA (Historien - Politologue)

Publié le par Pierre PICCININ

Proche-Orient - Pourquoi demande-t-on au peuple palestinien de mourir en silence? (Independent Media center, 10 juin 2010; L'Orient-Le Jour, 20 juillet 2010)

 

 

 

 

 

 

 

Vignette Palestine bisPourquoi la vie d’un Turc ou d’un Palestinien vaut-elle moins que celle d’un Français, d’un Belge ou d’un Américain ?

 

Pourquoi, lorsque des soldats israéliens bombardent les villages libanais ou les camps de réfugiés gazaouis, les écoles de l’ONU et les hôpitaux de la Croix rouge internationale, tuant des civils par milliers, surtout des femmes et des enfants, ces soldats sont-ils appelés « héros, qui défendent leur patrie contre les ennemis de la paix » ?

 

Pourquoi, quand un militant palestinien, qui a vu toute sa famille mourir sous les balles israéliennes et n’a plus rien à perdre que sa propre vie, se fait sauter à un arrêt d’autobus à Tel-Aviv ou à Jérusalem, est-il qualifié « d’infâme terroriste, ignoble et inacceptable » ?

 

Pourquoi l’Etat d’Israël a-t-il le droit d’attaquer des bateaux civils dans les eaux internationales, d’en voler la marchandise, d’en assassiner une partie des passagers et d’en enlever les autres, sans que personne, dans la communauté internationale, n’intervienne concrètement ?

 

Pourquoi, si ces mêmes actes de piraterie et ces crimes avaient été le fait de l’Iran, du Venezuela ou de la Libye (mais pas de la Corée du Nord, même si elle a torpillé un navire de guerre sud-coréen, parce qu’elle possède l’arme nucléaire), le Conseil de Sécurité de l’ONU se serait-il réuni et des sanctions, probablement militaires, auraient-elles été votées ?

 

Pourquoi l’OTAN, dont un de ses membres, la Turquie, a été agressé par Israël, n’est-elle pas intervenue comme elle l’a fait en ex-Yougoslavie ou en Afghanistan ?

 

Pourquoi la marine de l’OTAN n’escortera-t-elle pas, à l’avenir, les bateaux qui croisent en Méditerranée en direction de Gaza ?

 

Pourquoi les Etats concernés ne placeront-ils pas des militaires sur les bateaux battant leur pavillon et destinés à Gaza, comme certains le font cependant pour protéger ces mêmes bateaux des pirates somaliens, en Mer Rouge ?

 

Pourquoi l’armée israélienne et d’autres ont-ils adressé des reproches aux quelques passagers de la flottille humanitaire qui ont essayé de se défendre lors de l’attaque des commandos israéliens, alors que ces personnes étaient on ne peut plus clairement en état de légitime défense ?

 

Pourquoi offre-t-on à monsieur Lévy et monsieur Finkielkraut de larges tribunes, dans les plus prestigieux organes de la presse internationale ?

 

Pourquoi essaient-ils de justifier l’injustifiable ?

 

Pourquoi leurs arguments sont-ils si inconsistants, si faibles, empreints de mauvaise foi, à la limite de l’absurde et du ridicule ?

 

Pourquoi, en privé, de plus en plus de gens se déclarent-ils antisémites ?

 

Pourquoi est-il devenu tellement difficile de leur expliquer que l’antisémitisme et l’antisionisme, ce n’est pas une même chose ?

 

Pourquoi est-il devenu si compliqué de leur faire comprendre qu’ils ne doivent pas céder à la haine ?

 

Pourquoi, est-ce le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU qui a été désigné pour prendre une résolution « non contraignante » par rapport à ces actes et non pas, alors qu’il y avait pourtant eu acte de guerre, le Conseil de Sécurité, qui a seul la légitimité pour envoyer des casques bleus mettre un terme au blocus illégal qu’Israël impose au territoire palestinien autonome de Gaza ?

 

Pourquoi, alors que cette résolution n’a pourtant pour seul et simple but que la mise en œuvre d’une enquête sur ces faits de piraterie et ces crimes de guerre (et non pas même d’imposer des sanctions), les Etats-Unis, l’Italie et les Pays-Bas ont-ils voté contre ?

 

Pourquoi, alors qu’ils ont été récemment humiliés par Israël, qui refuse de mettre un terme à la colonisation des territoires palestiniens, à l’encontre des propositions de paix du président Obama, les Etats-Unis, à nouveau mis dans l’embarras par l’Etat hébreux, continuent-ils cependant à le soutenir, à le couvrir ?

 

Pourquoi la Belgique, la France et la Grande-Bretagne se sont-ils abstenus lors du vote de cette résolution, alors que, parmi les victimes de ces actes de piraterie, se trouvaient pourtant plusieurs de leurs citoyens ?

 

Pourquoi n’y aura-t-il pas de suite à cette résolution non contraignante qu’Israël a rejetée aussitôt après le vote ?

 

Pourquoi le gouvernement israélien a-t-il rejeté cette décision de l’ONU, alors que l’existence même de l’Etat d’Israël ne repose sur rien d’autre qu’une décision de l’ONU ?

 

Pourquoi espère-t-on du peuple palestinien qu'il meure en silence ?

 

Pourquoi moi, citoyen et démocrate, devrais-je accepter tout cela ?

 

 
Lien(s) utile(s) : Independent Media Center et L'Orient-Le Jour.

 

Coupure de presse : l'orient .

 

Egalement :  La Belgique, complice de crimes de guerre ? (Carte blanche collective).

 

 

Lire aussi : Gaza : un projet planifié ?, Israël, un Etat-voyou en liberté et Flottille de la paix : le gouvernement israélien a-t-il eu l'intention de tuer?

 

 

Commenter cet article

jean-luc 11/10/2011 12:33



Pour un musulman la vie d'un chrétien, d'un juif ou d'un athée vaut le paradis .


voir citation du prophète (commentaire précédent)


N.B.:


Cela n'est bien sur absolument pas mon point vue.


et les photos ne passent pas correctement, sur celles que j'ai postées on voit un enfant palestinien avec des bombes à la ceinture !!!! la vie d'un enfant ne vaut rien pour le Hamas.



jean-luc 11/10/2011 12:11



 


Suite de mon précédent commentaire....


Le Prophète a dit: "Le Jour du Jugement n'arrivera pas tant que vous n'aurez pas combattu et tué les
Juifs. Les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront: Ô musulman, ô serviteur d'Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer - tous sauf
l'arbre de Gharqad, l'arbre des Juifs." J'ai entendu dire qu'ils plantaient plusieurs de ces arbres ces derniers temps.»



jean-luc 11/10/2011 12:03



Non la vie d'un palestinien est précieuse elle vaut autant que la vie d'un copte egyptien, que d'un chrétien du Darfour ou que celle d'un Israelien.


Par contre je crois que la vie d'un palestinien ne vaut pas grand chose pour le HAMAS et autres mouvements djiadistes.